Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Remèdes à la mélancolie

"Tout l'automne à la fin n'est plus qu'une tisane froide. Les feuilles mortes de toutes essences macèrent dans la pluie. Pas de fermentation, de création d'alcool : il faut attendre jusqu'au printemps l'effet d'une application de compresses sur une jambe de bois.

Le dépouillement se fait en désordre [.....]

Au panier, au panier! La Nature déchire ses manuscrits, démolit sa bibliothèque..."

Francis Ponge 

DSC_0006.JPG

 

Et chez nous, dans le Massif, alors que l'automne s'étale, il faut trouver ,( en faisant un clin d'œil à la douce  émission hebdomadaire d'Eva Bester) des remèdes à la mélancolie....

 

Commençons par chasser les souris..

Le drôle d'été que nous venons de vivre où les cueillettes ont été rares et les fruits encore plus, rapproche les rongeurs des maisons et ils n'hésitent pas à entrer et à manger les gâteaux du Roi et les croquettes des greffiers. Agir est un remède à la mélancolie, alors Lucifer tapette est intervenue.

tapette-a-souris-lucifer-_003.jpg

 

Quatre jours, quatre morts... Il en reste d'autres ! Pour information trois chats à la maison !

 

Plantons le printemps à venir

Installons des massifs, des mixed boarders ( c'est plus chic !) et on ne sourit pas, s'ils passent l'hiver ils seront peut-être généreux l'an prochain, on vous montrera les photos...

DSC_0001.JPG

DSC_0002.JPG

 

Sourions... sourire est un bienfait !

Sourions à la pluie enfin tombée ( 28 litres hier), aux premiers potirons bien cuisinés, aux soirées courtes ( alors là c'est psychédélique !), aux premiers feux de bois, aux bougies parfumées, sourions à l'automne !

DSC_0009.JPG

 

Bonne semaine à vous, jardiniers et jardinières, bonne chance ! Prenez soin de vos jardins, et de vous itou !

Verveine Sauvage...

 

Commentaires

  • Et oui le temps a changé d'un coup, ici des petits flocons de neige.
    Il fait 3°C à 17H.
    Je n'ai pas planté grand chose cette année car trop sec, juste une nouvelle haie de cotonéasters(increvable) et quelques narcisses.
    Beaucoup de souris et de rats, je fais attention car avec mes poules et ce que je mets aux oiseaux sauvages cela les attire. Mais il y a aussi beaucoup de rapaces.

  • Chers amis du JAIM, pourquoi ne m'invitez-vous pas à la chasse aux souris ? J'excelle en cet art comme dans bien d'autres domaines d'ailleurs : paroles de frimeur qui s'assume. En échange du gîte (bien au chaud sur une couverture) et du couvert (uniquement les sachets fraîcheur et les croquetttes "gourmet" ) je vous débarrasserai volontiers de ces indésirables et en récompense je pourrai taquiner quelques oiseaux ? Très jolis ces feuillages d'automne ma chère Verveine. Dans mon jardin le vent a dénudé les arbres et je peux faire quelques siestes sur de jolis tapis de feuilles. Amitiés de Dimitri le chat qui ne demande qu'à vous rendre service.

  • Je ne connaissais pas Francis Ponge et j'ai retenu ceci

    "Poète contemporain, il éprouve déjà, à l'âge de dix-sept ans, une violente révolte contre le parler ordinaire : « N'en déplaise aux paroles elles-mêmes, étant donné les habitudes que dans tant de bouches infectes elles ont contractées, il faut un certain courage pour se décider non seulement à écrire, mais même à parler "
    Que dirait-il du parler d'aujourd'hui ?
    Ici aussi il y a beaucoup de souris qui sont très malignes et arrivent à manger le petit bout de fromage sans être attrapée .
    Ces tapettes sont très sensibles et à peine posées à terre elles "sautent"

    8 litres d'eau c'est pas mal .
    Bises

  • Je suis venue prendre des nouvelles des non-chasses à la souris...

  • J'ai cliqué trop vite : je voulais savoir si les trois chats de la maison étaient toujours bouddhistes.

Écrire un commentaire

Optionnel