Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'année des méduses

Prenez place…

C’était un film  étrange, voici quelques années, avec Bernard Giraudeau. Les méduses piquent et le titre me fait penser à ces attaques du climat qui s’amplifient, soudainement, cette année. Trois alertes en quelques mois. Le jardin ravagé du printemps subit les outrages du temps (météo) et quinze années de jardinage passionné s’étiolent sous les coups de boutoir de la neige lourde.

SAM_2163c.JPG

SAM_2169c.JPG

Il a fallu la matinée pour dégager l’entrée de la maison barrée par les noisetiers.

Avec cette neige mouillée et pesante, le vieux pommier creux et centenaire a tiré sa révérence...

SAM_2174c.JPG

Notre busky retrouve, lui, son élément préféré…

SAM_2178c.JPG

Et les allées du jardin, quelque peu dégagées, laissent un spectacle pessimiste.

SAM_2182c.JPG

Quoi qu’il en soit, nous n’y pouvons rien, et bien d’autres pourraient nous envier ce piètre incident. Mais quand on aime son jardin, on le prend à cœur…

Bonne semaine à vous toutes et à vous qui vous relevez des intempéries et qui espérez des lendemains meilleurs

F. comme Flocon d’avoine et V. comme Verveine sauvage

Commentaires

  • Oh la la, quelle désolation... Dans quelques endroits du Var, des inondations : la météo semble désormais imprévisible.

  • Je m'attendais à voir ce triste spectacle chez toi vu que chez moi j'ai eu 40cm de neige...
    J'ai passé ma journée à déblayer et couper des branches...
    Quel dommage pour le pommier... J'ai deux cèdres qui ont pas mal perdu de branches.
    Pour les noisetiers ce n'est pas trop grave vu qu'ils se taillent bien, l'hiver dernier j'en ai qui avait pas mal cassé et j'avais supprimé plein de branches du coup cette fois il n'a rien!
    En revanche j'ai un gros pin qui a une énorme branche de vrillée mais pas complètement cassée, je ne sais pas comment je vais enlever ça, je pense que je vais devoir appeler un professionnel, surtout que ma maison est en dessous! Bon courage!

  • Quel spectacle de désolation et quel travail pour remettre un peu d'ordre dans tout cela .
    Oui ton titre d'article est bien choisi .
    Je suppose que le pommier est celui qui vous a donné tant de pommes cette année .
    Courage pour tout remettre en ordre .
    Bises

  • En photo, c'est très beau mais dans la réalité c'est bien triste mais il faut se remettre à l'ouvrage et soigner ce si beau jardin. Ces phénomènes violents sont inquiétants, ne ressemblent-il pas à la santé du monde ? Courage, il nous faut accepter l'impermanence des choses. brigitte

  • Quelle tristesse ! Dans mon jardin le cyprès a plié mais n'a pas rompu, Si Busky semblait très heureux sous la neige ce ne fut pas mon cas : mes papattes n'ont pas apprécié, Maintenant la pluie revient et avec cette humidité je m'enrhume ! Vivement le printemps ! Je pense à vous chers jardiniers du massif et en bons Sisyphes que vous êtes vous allez recommencer le travail,,,,éternellement,,,,Courage et amitiés de Dimitri le chat philosophe,

  • Apparemment joli mais catastrophique pour la végétation, le climat de notre terre change, il ne faut pas le nier...
    Nous appréhendons les années à venir...
    MC

Écrire un commentaire

Optionnel