Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jardin Intime du Massif : de fleurs et de feu

En ce moment, le JAIM c'est cela, des fleurs à profusion et une nature magnifique digne d'un mois de... mai normal ! Mais c'est aussi cela, hélas.

canadair cb.jpg

En dix-sept ans de présence ici, nous n'imaginions pas connaître cela un jour. C'est vrai que ces dernières années, lors de journées caniculaires devenues si fréquentes, on avait commencé à avoir des doutes. Mais au mois d'avril... Miraculeusement, les canadairs sont montés de Nîmes jusqu'en Haute Loire et le feu a pu être maîtrisé. Nous n'avons pas été impactés mais, la vallée de l'Ance (entre Saint-Anthème dans le Puy-de-Dôme et Bas-en-Basset en Haute Loire - ici on est plus proche de Craponne sur Arzon) si sauvage et authentique, non loin de chez nous a perdu désormais 16 hectares. Irréparable et désolant.

Des semaines sans pluie, cela sent un peu 2003, même si on nous annonce encore des précipitations prochaines, encore et toujours, qui n'arrivent pas... Même les pas japonais (version basalte de Haute Loire) sont expulsés car la terre s'est complétement rétractée.

SAM_3065cc.JPG

Heureusement, quand on pénètre depuis le haut du terrain (réservé à nos bêtes) dans le vrai jardin, l'ambiance est plus verte !

SAM_3075cd.JPG

Les équins ont retrouvé les champs autour de la maison, à 900 mètres d'altitude après avoir passé l'hiver, jusque récemment, à 1 kilomètre du départ de l'incendie, 300  mètres d'altitude en aval, en principe moins froid et moins neigeux lors d'hivers "normaux". On n'ose pas imaginer leur panique entre feu et sirènes...

SAM_3061ce.JPG

SAM_3062cf.JPG

Et toujours leur bélier protégé qui ne les quitte pas d'un poil...

jardin,haute loire,nature,incendies,auvergne,chevaux,béliers,giono

Si quelqu'un peut me conseiller sur la manière de tailler les pieds d'un bélier sans l'effaroucher, je suis preneur car il commence à avoir des babouches. Parer les pieds des chevaux n'est pas un problème mais un ovin... c'est une toute autre histoire ! Giono relate dans "Les trois arbres de Palzem", au chapitre Rien n'est facile, une expérience vécue tandis qu'on lui avait confié un troupeau : "j'ai été berger. Enfin, non, je m'explique.(...) Je continuais à représenter le berger classique ; ils jouèrent leur rôle de moutons naturels. Une brebis s'écarta de dix mètres vers la gauche. je fis claquer mes doigts vers le chien : il ne bougea pas. Deux brebis s'écartèrent de vingt mètres vers la droite. Je commandai au chien à haute voix d'aller les ramener. Il s'assit, éleva sa patte de derrière et se gratta derrière les oreilles."

Tout est dit sur mon expérience de berger !

En attendant, chères et chers jardineuses, jardineurs, randonnières et randonniers frustré-es, travailleuses et travailleurs aux yeux rouges, passez un bon week-end qui, sauf à se tromper, ressemblera fortement à la semaine qui vient de s'écouler !

Sauf s'il pleut !

Bon courage !

F. comme Flocon d'avoine

 

P.S. : la photo du canadair en action est tirée du site de La commère 43. Elle a été prise le jour de l'incendie, ce mercredi 15 avril. Quant à ce Giono méconnu, nous l'avions découvert dans une vie antérieure, juste avant confinement, lors de l'expo Giono au MUCEM (février 2020). A lire à tout prix car d'une grande actualité et d'une grande sagesse.

Commentaires

  • J'ai lu ça pour les 16Ha :(
    Il y'a plein de particuliers qui font des écobuages...
    Plusieurs feux ont pu être arrêter et puis il y'a aussi ceux qui balancent leurs mégots de partout...
    Avec les sécheresses de plus en plus fréquentes et longues, ce sont des comportements vraiment irresponsables!
    Il doit pleuvoir dimanche mais souvent ça change...
    "Déficit hydrique des 30 derniers jours*: 98% (-43mm)
    Déficit hydrique depuis le début d'année*: 58% (-74mm)"
    C'est quand même inquiétant :(
    Je ne peux pas t'aider pour le bélier, tu as regarder sur youtube?Il y'a pas mal de tutos d'éleveurs.
    Bon weekend, bises.

  • http://ouessant-mouton.over-blog.com/article-36208109.html

    https://www.ouessant-d-ailleurs.ch/la-taille-des-onglons-un-acte-simple/

    J'ai fait une recherche et j'ai trouvé sur ce site de bonnes explications , il a des babouches le bélier cela m'a fait sourire .
    Ici aussi c'est hyper sec et il devait pleuvoir la nuit dernière et rien , peut-être cette nuit .
    Déjà des incendies c'est incroyable .
    Bises

  • Comme quoi, à propos des pieds du bélier, on a toujours besoin d'un Giono chez soi !
    Quant au feu, mais quelle horreur !

  • Déjà un incendie ? Tu me diras qu'il y en a un aussi, qui semblerait enfin maitrisé près de Tchernobyl... À l'origine, parait-il, un feu d'herbe fait par un jeune homme... J'espère que tu vas trouver une solution pour ton bélier, pauvre petite bête. Belle soirée au jardin, àbientôt. brigitte

  • Dimitri le matou bavard est au jardin alors c'est Tantanne qui vient te remercier pour ces images, cher Flocon . Un bonheur de retrouver ces équins au doux regard et ce fidèle bélier. J'espère qu'il a enfin trouvé un pédicure. Quant à l'incendie, nous n'étions pas loin en effet mais ça n'a pas dérangé la quiétude du chat de la maison. Souhaitons que cela ne se reproduise pas cet été. Amitiés à tout le JAIM de la part de tantane et Dimitri.

Écrire un commentaire

Optionnel