Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand la nature se déconfine

J moins un avant le déconfinement humain. La nature, elle, n'a pas attendu ce jour pour s'exprimer généreusement, pour accompagner les jours de doute de ses couleurs enivrantes. Pour entrer dans cette nouvelle note, voici donc un scarabée sur viorne gaufrée et un bouquet maison de la jardineuse du JAIM.

DSC_0006ca.JPG

Photos traditionnelles, certes, mais pas tant que ça. Certaines années les lilas fleurissent dans les premiers jours de juin, cette année exceptionnelle les a vus foisonnant, croulant sous les fleurs dès ce début mai.

DSC_0016cc.JPG

Et que dire des sorbiers qui ne savent plus où donner de la fleur !

DSC_0020cd.JPG

Avec une telle délicatesse...

DSC_0056ce.JPG

De bas en haut du jardin...

DSC_0061cf.JPG

Les consoudes invasives sont conservées pour les butineurs mais leurs initiatives de conquérantes seront anéanties dès la floraison terminée. Elles se marient bien avec les ancolies qu'elles tentent de dévorer !

DSC_0058cg.JPG

L'arbre aux anémones entame sa floraison, toujours aussi singulière.

DSC_0070ch.JPG

DSC_0071ci.JPG

DSC_0074cj.JPG

Et encore des ancolies...

DSC_0078ck.JPG

Des heuchères en trois couleurs...

DSC_0077cl.JPG

Le nouveau massif de plantes rares que nous vous feront découvrir plus tard. Déjà entamé, il a été éventré par une tranchée (ah, la vie à la campagne...) qui l'a complètement transformé.

DSC_0082cm.JPG

La topographie ayant été chamboulée, nous avons créé des escaliers.

DSC_0086cn.JPG

Déjà quelques clématites Montana montrent leurs corolles.

DSC_0091co.JPG

D'autres invasifs comme le sorbier Sem ont étendu leur surface du double...

DSC_0092cp.JPG

Un petit nouveau, "l'arbre aux bracelets" découvert aux jardins d'Auriac, semble bien s'installer.

DSC_0037cq.JPG

Et toujours des lilas, blancs cette fois, qui se mêlent aux haies.

DSC_0098cr.JPG

Et puis, encore un petit cadeau pour la fin : une arabette des Cévennes, protégée au JAIM car arrivée par le plus grand des hasards.

DSC_0133cs.JPG

Soyez prudentes jardineuses impatientes et vous aussi les jardineurs cascadeurs. Nous allons retrouver des jours plus larges.

Les jardiniers du JAIM

Commentaires

  • Bonjour Verveine
    C'est un sanglier qui est passé et a mis sens dessus dessous le massif aux plantes rares ?
    Mais j'aime le nouvel escalier .
    J'ai cherché " l'arbre aux bracelets " et je n'ai pas trouvé ce qu'était cet arbuste venant des jardins d'Auriac .
    Je voulais introduire le Sorbier sem au jardin dont j'aime le feuillage surtout au printemps mais s'il est aussi invasif je vais y renoncer .
    Merci pour le nom des huiles pour la tendinite , dans la semaine je passerais à la pharmacie.
    Bises

  • Un plaisir que de se promener dans un si joli lieu. De respirer les feuillages et herbes. De regarder les fleurs. On se sent bien.
    Belle semaine à venir. Amicalement de Haute Provence

  • Jolie balade dans ton jardin, en ce moment les cétoines dorées volent de partout.
    Mon sorbier tout jeune a fleuri pour la première fois.
    J'ai hâte de découvrir ton nouveau massif de plantes rares.
    C'est joli cette arabette.
    Bonne soirée

  • C'est un véritable festival, c'est une merveilleuse richesse que d'admirer cette éclosion du printemps et quand les oiseaux se chargent de faire quelques semences à eux, la joie est à son comble . Chez nous dans le sud, beaucoup de pluie, c'est bien. Belle journée à toi. brigitte

  • Quelle jolie expression que celle de ne plus savoir où donner de la fleur !
    Merci pour toutes celles qui sont montrées ici.
    A bientôt.

  • Merci pour cette ttes jolie promenade chers amis du JAIM. Dimitri le matou cool et Tantanne vous souhaitent un très bon Week-end déconfiné.

Écrire un commentaire

Optionnel