Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog

  • Quand la nature se déconfine

    J moins un avant le déconfinement humain. La nature, elle, n'a pas attendu ce jour pour s'exprimer généreusement, pour accompagner les jours de doute de ses couleurs enivrantes. Pour entrer dans cette nouvelle note, voici donc un scarabée sur viorne gaufrée et un bouquet maison de la jardineuse du JAIM.

    DSC_0006ca.JPG

    Lire la suite

  • Mousses, lichens et succulentes

    Comme vous vous en doutez, il a plu. Raisonnablement pour redonner du souffle à la nature. Et puisqu'à défaut de vie "normale", le climat a repris, lui, son cours, nous vous proposons dans ce post de découvrir les étrangetés des alentours du JAIM. Le JAIM, il est là, juste en bas de la photo où vous découvrez la verrière en reflet. Nous vivons sur une coulée strombolienne constituée essentiellement de basalte et bombes (volcaniques) en tout genre, voici pour les précisions...

    DSC_0024c2.JPG

    Lire la suite

  • Jardin Intime du Massif : de fleurs et de feu

    En ce moment, le JAIM c'est cela, des fleurs à profusion et une nature magnifique digne d'un mois de... mai normal ! Mais c'est aussi cela, hélas.

    canadair cb.jpg

    En dix-sept ans de présence ici, nous n'imaginions pas connaître cela un jour. C'est vrai que ces dernières années, lors de journées caniculaires devenues si fréquentes, on avait commencé à avoir des doutes. Mais au mois d'avril... Miraculeusement, les canadairs sont montés de Nîmes jusqu'en Haute Loire et le feu a pu être maîtrisé. Nous n'avons pas été impactés mais, la vallée de l'Ance (entre Saint-Anthème dans le Puy-de-Dôme et Bas-en-Basset en Haute Loire - ici on est plus proche de Craponne sur Arzon) si sauvage et authentique, non loin de chez nous a perdu désormais 16 hectares. Irréparable et désolant.

    Lire la suite

  • Pâques en contraste

    Un bien étrange papillon s'est invité sur les arbustes en fleurs. On dirait une feuille, beau déguisement... Mais lui, le pauvre rouquin du JAIM, doit sentir des ondes inquiètes chez ses humains-jardiniers et il est un peu en demi-teinte, comme le reste du jardin.

    DSC_0026cb.JPG

    Lire la suite

  • Dans la tête d'un bélier

    Il y a peut-être des visiteuses british ?

    DSC_0112ccc.JPG

    Lire la suite

  • Coucous !

    Oui ! "Coucou" ou coucous. A peine arrivés, à peine recouverts. Mais cette neige providentielle qui devait arriver chez nous ne sera pas suffisante. A la catastrophe ambiante s'ajoute une réelle sécheresse à venir. Ce n'est pas cette neigeote qui va calmer les choses. Alors on se dit "on y croit", comme pour le reste et advienne que pourra, profitons des couleurs de l'instant...

    SAM_3054nC.JPG

    Lire la suite