Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fleurs - Page 5

  • Intimate mystic garden

    Quand les jardiniers s’apprêtent à faire leurs  valises et à prendre la route avec leurs ouailles, ils jettent un œil à regret sur ce petit monde végétal qui constitue leur quotidien. Malgré les attentions portées à ce monde silencieux, on oublie cette propension à la supériorité qui nous anime inconsciemment. Pourtant, un autre univers nous côtoie qui, si l’on n’y prend pas garde, pourrait bien nous échapper… Ainsi cette sauge sclarée qui nous conjure de rester. A moins qu’elle ne nous souhaite bon voyage ?

    P1050902b.jpg

    Lire la suite

  • Dans l’intimité du jardin du Massif

    Faut-il qu’elles aient confiance, les mésanges, pour installer leur petite famille dans une faîtière usée, posée là en déco, en prise directe sur la chatterie…

    P1050604b.jpg

    Lire la suite

  • Le doux chant de Balaine

    Ce week-end, les jardiniers escortés par leur baleineau personnel ont quitté leur montagne pour se rendre à la Fête des Plantes de l’arboretum de Balaine à Villeneuve sur Allier…

     

    Ils y ont vu des arbres en fleurs somptueux

    P1050298b.jpg

    Lire la suite

  • Un pavot s’invite à ma table

    « Tête légère ! Et sonnante comme un grelot, mais non point vide. Sous sa couronne ronde une rangée de petit pertuis s’ouvre, la maturité venue, et saupoudre d’un poivre fin la terre bien ciblée ou poussera le prochain pavot de l’année qui vient, le grand pavot » rose qui s’est invité à la table du jardin intime …

    pr6.jpg

     

     

    Lire la suite

  • Le cousin de Cidrolin

    L’été est à son apogée avec ses alternances de soleil tantôt brûlant et d’orages soudains, un été de moyenne montagne en Haute Loire. Une multitude de papillons s’affaire à travers le jardin. Nous avions suivi Cidrolin, voici quelques posts, il cède la place à son cousin trop heureux de vous présenter les nouvelles venues des allées et des parterres. Délicatement pommelé de blanc et noir, ce lépidoptère est un amoureux du trèfle, c’est en plein délit de gourmandise que j’ai capturé son image… Suivons un peu son parcours singulier d’ex-nymphe chrysalide et écoutons-le grommeler !

    P1030798b.jpg

    Oh le bel onagre ! Un acrobate lui tient le crachoir (toujours cette fameuse controverse !), je vais continuer mon chemin.

    P1030806b.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salut belle coccinelle ! Te voilà de retour au jardin intime ? C’est qu’il a fallu t’attendre cette année ! Je repasserai !

    P1030808b.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mince alors, même les coquelourdes sont occupées… « Occupé, occupé.. » c’est tout ce qu’ils savent dire ces insectes.

    P1030820b.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je vais tenter ma chance sur les pavots, on verra bien. Celui-ci semble peu habité, je vais aller y voir de plus près…

    P1030825b.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    P1030821b.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mince… « Complet ! » qu’ils m’ont répondu ! Vraiment pas d’bol aujourd’hui et voilà en plus l’orage qui s’annonce. J’en causerai un mot à Cidrolin, qu’il me sorte de ce mauvais rêve !!!

    Traduction : F. comme Flocon d’avoine

  • Les fleurs vues du ciel

    Tchouang-Tseu rêve qu’il est un papillon mais n’est-ce pas le papillon qui rêve qu’il est Tchouang-Tseu ? Après Riki l’escargot et ses passions lentes et rasantes, élevons-nous un peu. Bon, pas encore au niveau de l’aigle mais, prenons l’air de rien un point de vue qui nous changera de la contre-plongée rikitienne ! D’abord, faisons connaissance avec Cidrolin en l’honneur d’un autre fondu de la littérature (au deux sens du terme), j’ai nommé Raymond Queneau ; voici donc le Cidrolin des fleurs bleues et de mes amours  littéraires d’autrefois !

    P1030601b.jpg

    Lire la suite