Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fleurs - Page 9

  • Les fleurs vues du ciel

    Tchouang-Tseu rêve qu’il est un papillon mais n’est-ce pas le papillon qui rêve qu’il est Tchouang-Tseu ? Après Riki l’escargot et ses passions lentes et rasantes, élevons-nous un peu. Bon, pas encore au niveau de l’aigle mais, prenons l’air de rien un point de vue qui nous changera de la contre-plongée rikitienne ! D’abord, faisons connaissance avec Cidrolin en l’honneur d’un autre fondu de la littérature (au deux sens du terme), j’ai nommé Raymond Queneau ; voici donc le Cidrolin des fleurs bleues et de mes amours  littéraires d’autrefois !

    P1030601b.jpg

    Lire la suite

  • Riki l’escargot

    Après les boulotteurs et les bouletteurs, voici un habitant venu du fond des temps. Sa réputation n’est plus à faire, terreur des jardiniers, envahisseur précoce sous l’averse, soldat d'une armée des eaux, visiteur curieux, il sait pourtant contenter les amateurs de gastéropodes à l’ail et au persil. Nous avons beau être en Auvergne, chaque période arrosée voit sortir cette armée des ombres végétales aux accents bourguignons… Que sont devenus les « p’tits gris » caractéristiques des lieux ? Ont-ils disparu cette année comme les coccinelles ? La réalité est bien là !

    P1030385b.jpg

    Lire la suite

  • Le petit monde, don du jardin-haut

    Ça boulotte au jardin, peut-être même que ça boulette ?  Etes-vous boulettologue ? Plongé dans mon travail sur ordinateur j’entendais cela sur France Inter : une Internationale des boulettes dont les membres altruistes n’ont de cesse de cuisiner pour le bonheur des autres… Alors nos petits êtres du jardin font-ils aussi des boulettes pour le plaisir de leurs congénères ou pour celui des entomologistes ? Ce qui est certain c’est qu’avant de faire des boulettes, ils boulottent, rongent, rognent, grignotent, grattent, désagrègent, désintègrent, bref ils MANGENT ! Ils font des p’tits trous, toujours des p’tits trous, des petits trous. Mais bon, le jardinier écolo doit avant tout être tolérant tant il est vrai (paraît-il) que cette attitude face à la nature a une répercussion dans son comportement face au monde des vivants en général : j’ai nommé les humains… Bon là je ne m’engage pas plus !!! Allons plutôt faire un tour au jardin, je vous emmène.

    P1030358b.jpg

    Lire la suite

  • Brève accalmie

    Toujours ce temps qui file entre les doigts… Beaucoup de travail et une escapade de fin de semaine dans le magnifique département de la Corrèze, une visite du jardin qui ne tient qu’à un œil et voilà sept jours passés ! Le jardin est redevenue une forêt vierge (envoûtante c’est vrai) où les arbres ont pris dix centimètres et les fleurs sont apparues sans crier gare ! Le cornus sibirica, conseillé par vos soins, expertes-alliées et fins connaisseurs, encore jeune et timide, a pourtant donné ses premières fleurs…

    P1030197b.jpg

    Lire la suite

  • Fleurs-femmes

    C’est un point de vue tout masculin qui saurait étonner la majorité des jardinautes femmes de la blogosphère mais qui ne saurait déplaire à Gustave tant son raffinement et sa sensibilité sont exacerbés, à fleur de peau, oserais-je dire ! La beauté du diable de la féminité nous renvoie toujours à « des jeunes filles en fleurs » et il va de soi que la délicatesse des fleurs nous entraîne dans la volupté des fragrances, l’extrême soyance de leur vêture nous rappelle à de douces carnations et quelles qu’elles soient, ces prestigieuses rebelles parce que sauvages, ces cultivées aux multiples talents accrochent inévitablement nos regards et font battre nos cœurs. Devinerez-vous lesquelles se cachent dans ces habits de lumière ? Un premier aperçu…

    P1020993b.jpg

    Lire la suite

  • Des inconnues dans notre jardin

    En cette fin de week-end pascal gris et froid mais heureusement à forte teneur en cacao, nous vous soumettons, jardinautes érudits, les nouveaux fruits de nos désirs. Nous avons croisé ces dernières lors de nos pérégrinations festives et nous souhaiterions vivement les intégrer dans notre jardin… Mais quel est le nom de cette première séductrice ?

    P1020833b.jpg

    Lire la suite