Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

oiseaux - Page 4

  • Migrations au Jardin Intime du Massif

    Ça y est… Le mois de février entamé, les autochtones du jardin se voient concurrencés par les voisins. Il en vient du nord, du sud, des forêts et des rivières, c’est une métaphore de la mondialisation. A la différence que les oiseaux, entre eux, sont partout chez eux !

    P1090770c.jpg

     

    Lire la suite

  • Un hiver à s’en mettre la tête à l’envers

     

     

    C’est ce que doit penser cette mésange, prise en flagrant délit de gourmandise !

    P1090687c.jpg

    Lire la suite

  • De circonstance…

    Lu dans une papillote : « la nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur et nul n’a su le lui ravir. » (George Sand). Illustrons cela !

    P1090658b.jpg

    Lire la suite

  • Réunion de crise z’ailée

    Enième jour de burle. Pendant que les humains triment, les piafs tournesolent en rendant hommage à la LPO ! Un petit air de café du commerce où l’on causerait de choses improbables…

     

    P1080913c.jpg

     

    Lire la suite

  • Faits d'hiver

    Paroles surprises au Jardin Intime du Massif. Toute ressemblance avec des animaux existants serait purement fortuite.

    P1080753c.jpg

    Lire la suite

  • Rapsodie en ailes

    Pourquoi, parfois, les images se mettent-elles à trembler ? (Chris Marker)

    Pas de révolution, non, le fond de l'air n'est pas rouge mais blanc immaculé ! Juste un tumulte, un blizzard, une burle comme on la nomme ici. Impossible de faire le point sur l’intéressé… Lorsque l’objectif n’obéit plus  au doigt et à l'oeil, cela donne une impression de flou mais cela nous laisse également des images sublimes. On se croirait dans des dessins de Frédéric Back , des toiles de Carl Larsson ou d’Akselli Gallen Kallela. C’est le hasard de la photo qui, encore une fois, se transforme en peinture ! Toujours est-il que ce couple de "chardonnerets élégants" mérite bien son nom. Quel flegme dans cette tempête !

    P1040992b.jpg

    Lire la suite