Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

printemps - Page 3

  • y'a pas que le printemps !

    Y'a pas que le printemps ! y'a aussi la saison des bois rouges

    printemps,bois,surprise

    Lire la suite

  • Printemps confondus

     « …..Les talus sont rouges de coquelicots, la valériane perce les murs des ruines et des jardins, envahit les presbytères abandonnés à la sortie des villages. L’or des genêts éclaire les collines. Le printemps n’a jamais été aussi beau »… j’avais envie d’emboiter le pas de René Frégni pour m’extasier aussi sur le printemps, mais le jardin m’a retenue et cet arbre surtout…..

    rintemps,jardin,René Frégni,littérature,arbres fruitiers

    Lire la suite

  • Pour saluer le printemps

    Pour saluer le printemps, évoquons l’écrivain chinois Lin Yutang

    « Il y a la sagesse de l’insensé

    Il y a la grâce de celui qui est lent

    La subtilité de la stupidité

    L’avantage d’une position basse »

     

    Lin Yutang,Haute-Loire,jardin,printemps

    Lire la suite

  • Song for Z.

    C’est le printemps et Z. arrive avec la saison des amours, la marée haute et les vagues qui clignent de l’écume sous le soleil bigouden. Dans ces cas-là, on plante un arbre, pourquoi pas deux et on entonne un refrain joyeux pour le bambin qui va accompagner leur croissance ! Song for Z. est une ode à la nature, aux chats noirs, chats blancs, un mélange de chants bigoudens et de rythmes balkans. Et les deux petits arbres célèbrent l’été et l’hiver. Un cèdre de l’Atlas, tout droit venu du jardin de Mohamed, bien au chaud dans son paillage pour se protéger des gelées encore fortes et un jeune houx qui sourira à l’hiver de ses fruits remarquables tout en venant en aide aux oiseaux en détresse. Le cèdre, quant à lui, protègera de ses branches royales, les jardiniers d’aujourd’hui et de demain accablés par les rayons torrides de l’été !

    P1060944b.jpg

    P1060939b.jpg

     

    Lire la suite

  • Questions aux jardinautes savantes et jardiniers cultivés

    Alors que les températures ne dépassent guère les cinq degrés ce jour, après un demi-Mai en neige et en pluie (déjà plus de 150 mm ce mois !), les jardiniers du Massif s’interrogent sur la santé de leurs protégés en herbe. Saurez-vous nous aider ? Tout a commencé (concernant nos interrogations) avec cet « acer flamingo panaché » acquis à l’automne, sans feuilles : pourquoi a-t-il des feuilles de deux variétés : voyez plutôt !

    P1050501b.jpg

    Lire la suite

  • Les Mairitantes (conte)

    On les appelle ainsi, les méritantes de Mai comme irritantes de Mai : les Mairitantes ! D’abord étoiles lointaines, elles se lancent dans le ciel printanier à l’assaut des jardins. Méritantes, les audacieuses stars nous viennent de l’hiver profond pour couronner le beau jardin de Mai. Belles éphémères hostiles, irritantes, on ne peut les empêcher de briller et les jardiniers s’inquiètent de cette intrusion céleste.

    P1050430b.jpg

    Lire la suite