Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog

  • C’est assez ! (Dit à Balaine)

    Oui, c’est assez, se sont dit la jardineuse et le jardineur. Nous venons d’ailleurs de découvrir que le grand Jacques Lacarrière avait recours à cet écologisme et cela nous conforte dans son usage ! Après une semaine chaotique, entre neige des matins et pluie des journées, entre frimas à rallonge et moral en berne, les intimes du massif sont partis pour Balaine, bel et grand arboretum d’Aglaë Adanson aux confins de l’Allier qui organisait ses « journées des plantes » annuelles. Au retour, quelques rayons de soleil réchauffaient un peu le jardin et des promesses s’engageaient. Puissent-elles être tenues avec la Magnolia stellata !

    DSC_0015-001c.JPG

    Lire la suite

  • Grand chambardement

    Coupez, taillez, déplacez, portez, accumulez, tassez, déplantez, triez, rangez, coupez .... ne vous laissez pas aller, c'est le grand chambardement du printemps !

    P1100771.JPG

    Lire la suite

  • It’s raining cats and dogs

    It’s raining cats and dogs... C’est ce que disent les Anglais. Les Allemands aussi d’ailleurs. Nous disons davantage « il pleut des hallebardes » même s’il fait un temps de chien ! Tout cela tombe à propos alors que nous entrons dans l’année du chien !

    SAM_2027c.JPG

     

    Lire la suite

  • Recherche lavande désespérément

    Tandis que la lavande respire encore par une paille, le buis s’ébroue et le magnolia s’annonce !

    DSC_0028b.JPG

    DSC_0008c.JPG

    Lire la suite

  • Preuves et promesses

    DSC_0003c.JPG

    S’il fallait, de manière très égocentrique, attendre quelque gratification de nos végétales amies, on pourrait constater ceci :

    Les hellébores savent se montrer courtoises et respectent déjà depuis décembre leur statut de « rose de Noël » !

    Lire la suite

  • Quand le jardin s'invite dans la maison...

    Il a tellement neigé ce jour, une neige lourde et mouillée, que les noisetiers ont ployé et ont barré la route aux jardiniers qui partaient au labeur... Depuis le séjour, la vue est inhabituelle et les arbres, d'ordinaire à 6 mètres, flirtent avec les carreaux.

    Bon courage aux jardinautes sous les eaux et aux autres qui patinent dans la neige. Bon week-end et à bientôt sur les plates-bandes !

    F. comme Flocon d'avoine