Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

environnement

  • Rocheuses intimes du Massif

    En ce début mars, alors que l’hiver s’efface doucement, rien de tel que d’aller à contre-courant. C’est l’heure où les massifs retournent aux randonneurs, c’est le temps où les skieurs rentrent bredouilles. Et c’est le moment du miracle de la solitude en montagne…

     

    Lire la suite

  • Week-end altiligérien

    Ce week-end les jardiniers de Haute Loire (beaucoup ignorent ce qu'est l'altiligérisme !) et du JAIM ont décidé de prendre des photos particulières. Enfin, pour nous... Mais saurez-vous trouver les deux points communs à toutes ces photos ???

    DSC_0079c.JPG

    Lire la suite

  • Ambiances...

    Pas de grande histoire pour cette nouvelle note. Juste un regard sur l’hiver alors que la neige en a remis une couche.

    DSC_0004-002c.JPG

    DSC_0020-001c.JPG

    Lire la suite

  • Conte(s) du solstice

    Que l'on y croie ou pas, la période doit se prêter à une forme de magie, une espèce de paix des braves dans la douceur de l'hiver. Mais ce matin les animaux, quels qu'ils soient, nous ont surpris ! A commencer pas les équins qui, désormais arrivés dans la vallée de la Loire pour l'hiver, ont adopté un... bélier ! Puis, en chemin, nous avons croisé tous ces postulants pour la crèche. Des doublures qui n'ont pas été reçues au casting ?

    anes coul c.jpg

     

     

     

    Lire la suite

  • L'année des méduses

    Prenez place…

    C’était un film  étrange, voici quelques années, avec Bernard Giraudeau. Les méduses piquent et le titre me fait penser à ces attaques du climat qui s’amplifient, soudainement, cette année. Trois alertes en quelques mois. Le jardin ravagé du printemps subit les outrages du temps (météo) et quinze années de jardinage passionné s’étiolent sous les coups de boutoir de la neige lourde.

    SAM_2163c.JPG

    Lire la suite

  • Tempête au Jardin Intime du Massif

    Quand les éléments se déchainent... Les prés cernant le jardin sont descendus vers la rivière. Après les chutes de neige de mai, les trombes d'eau donnent des allures de désolation. Il n'y a pas mort d'homme alors prenons le légèrement, les dégâts n'étant que matériels.  En attendant le chien du JAIM est bien à son aise sur les routes fermées...

    SAM_2135b.JPG

    Bonne fin de week-end à toutes et tous les jardinautes !

    Verveine et Flocon