Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fleurs

  • Blanca nieves

    … Et tandis que s’ébrouent les sorbiers, les pommiers,

    DSC_0010-001c.JPG

    Lire la suite

  • Le chant des Coucous

    Coucous à foison mais coucous végétaux (les ailés ne sont pas encore arrivés, hélas !), plus que trois Suisses ce sont 20 pendulants qui ensoleillentnotre jardin, nous donnant l'heure du printemps.

    Les coucous ne sont pas en panne, c’est le cas de le dire. Il y en a pour tous les goûts : « pas le temps, pas le temps, j’ai rendez-vous quelqu’part » !  improvise notre lapin Roméo, en nous faisant « coucou »… Quelle Juliette choisira-t-il  parmi les suivantes ?

    jardin,haute loire,auvergne,nature,fleurs,tulipes,environnement

    DSC_0028c.JPG

     

    Lire la suite

  • Pour qui voterez-vous ?

    Heureusement, les fleurs ne font pas de politique mais elles rivalisent de beauté ! En ce printemps très précoce dans nos moyennes montagnes, nous vous offrons l'exubérance soudaine qu'a connue la Jardin Intime du Massif grâce à la douceur de ces derniers jours. Pas de commentaire donc avant cette campagne électorale végétale, pas de conflit d'intérêt ! Les voilà, nues qui attendent votre bienveillance et un vote qui fera de l'une d'elles, la Miss Flower de ce mois de mars. Et puis, c'est l'occasion de redécouvrir les noms de belles réveillées et de faire travailler notre mémoire latiniste encore emparessée de l'hiver... Oui, emparessée, c'est bien comme ça que l'on dit lorsque nos cerveaux fonctionnent au ralenti ? Bon choix Madame, Mademoiselle, Monsieur !

    DSC_0002c.JPG

     

    Lire la suite

  • Variété "equus sapions"

    Malgré les trombes d'eau qui se sont abattues sur la région, les routes inondées et le vent tempétueux, le jardin intime du massif a survécu, égoïste dans son bonheur d'avoir défié les éléments. Les jardiniers ont observé avec effroi les excès survenus ici et là et ils ils offrent leur compassion aux victimes des eaux tumultueuses. Sincèrement. Cependant, après la tempête survient le calme et il a bien fallu reprendre en main notre ferme improvisée et réconforter les équins soumis aux rudes conditions de ces derniers jours. En même temps que nous pratiquions un parage naturel, nous avons fait appel à une amie isothérapeute pour pratiquer l'énergétique chinoise sur les chevaux détrempés, toujours soumis aux éléments, hiver comme été. Nous avons pu observer la naissance d'une nouvelle espèce parallèle aux homo sapiens : les equus sapions !!!

    SAM_1703c.JPG

    Lire la suite

  • Le jardin sous le pinceau de Dame Nature

    Phébus est revenu, ardent comme jamais et, du coup, le jardin s'en donne à cœur joie et rivalise de prouesses pour étonner les arpenteurs de ses allées. Une fois n'est pas coutume, ce sera en post tout en photos ou plutôt en... peintures !

    DSC_0019-002c.JPG

    Lire la suite

  • Entre feu et eau...

    Un soleil en guise de clin d’œil. Ce soleil tant attendu qui, cette année a tant sévi, brûlé, annihilé. Et puis, comme il se doit sous notre climat altiligérien, l'autre extrême est arrivé, la pluie (100 mm) et la grêle ont fini le travail de la tempête de chaleur. Bon, mais dans tout cela, subsistent de belles couleurs que nous avons encore, malgré notre découragement, plaisir à partager !

    DSC_0101c.jpg

    Lire la suite